CesHum

Le CesHum, l’Ecole du transpersonnel, est une association qui fonctionne de manière collective et offre des formations aux professionnels de l’accompagnement et à ceux qui souhaitent le devenir.

 

Le CesHum revendique la dimension transpersonnelle dans la psychothérapie et les différentes formes de relation d’aide, c’est-à-dire d’abord l’importance des valeurs d’interconnexion ou d’interdépendance : l’être humain fait partie de l’univers, du Vivant et il est en lien avec les autres humains, la Nature, l’Univers, le visible et l’invisible, le présent, le passé, le futur. Ni l’homme, ni son environnement n’ont de sens l’un sans l’autre. La vision transpersonnelle ne s’intéresse donc pas seulement à l’évolution d’un individu mais vraiment à l’ensemble du vivant.

 

Ainsi l’accompagnement transpersonnel s’incline devant les visions des psychologies qui l’ont précédé en intégrant les dimensions psychologiques, corporelles et relationnelles qui forment son socle incarné. Et il remet au cœur de sa pratique la dimension spirituelle de l’être humain, du lien et de la vie, il reconnait la conscience et l’essence dans tout ce qui appartient à la nature et redonne à la dimension collective, sociale, toute sa valeur. L’accompagnant transpersonnel a donc foi dans la nature sacrée de l’être humain, dans sa capacité d’auto-guérison, dans la présence à l’ « autre », et dans le lien qui est le sens de l’existence. Il a l’humilité de l’être humain ouvert au mystère et se reconnaît coresponsable du monde.

 

« Une déclaration de responsabilité planétaire devient la seule façon d’assurer les droits de tous. Cette responsabilité globale pourrait s’éduquer dans une atmosphère créative et soulager le lourd climat actuel. Pour beaucoup cette responsabilité est encore une notion vertigineuse qui écrase ou culpabilise ; cependant il suffit d’un petit déplacement de conscience, d’un passage, pour que cette responsabilité globale devienne une force légère, amoureuse, une onde spontanée dans le corps, la joie d’être ensemble cocréateurs à chaque instant de cette grande vie unique et mystérieuse qui baigne l’univers. » Monique Tiberghien, in revue Synodies

 

Le CesHum propose :

 

Des modules à la carte pour les professionnels de l’accompagnement qui veulent compléter leur formation par l’un ou l’autre des modules proposés : la relation, le corps, les archétypes, … ou se former à un outil transpersonnel.

 

Une formation complète

 

Cette formation complète en psychothérapie transpersonnelle s’adresse à des personnes qui désirent s’engager dans la profession d’accompagnant dans cette vision transpersonnelle. Elle s’adresse aussi à des praticiens en exercice qui veulent compléter leur formation initiale pour ajouter la richesse de la dimension transpersonnelle. (Des équivalences sont alors étudiées).

 

L’enseignement est basé sur l’apprentissage d’une « présence conscience » au service du processus thérapeutique.

 

Nous donnons à nos étudiants un socle « classique » en psychopathologie analytique et humaniste (Freud, Jung, Rogers, Winnicott, Klein, Assagioli, Maslow…). En complément de ce socle, l’approche transpersonnelle (Stanislav Grof, Ken Wilber, John Welwood, Jack Kornfield, Jean-Yves Leloup, …) enrichit l’abord de la psychopathologie et les moyens thérapeutiques.

 

La psychothérapie transpersonnelle est un paradigme à l’intérieur duquel se travaille une posture et des techniques. La posture du praticien, au-delà d’être une méthode, est le pivot qui étaye le processus de présence-conscience du patient à lui-même, à la relation, à l’autre et au monde. La qualité de présence à lui-même et à l’autre devient le creuset dans lequel s’intègrent les différents outils et techniques que le thérapeute a à sa disposition.

 

Parmi ceux-ci, certaines méthodes relèvent de la psychanalyse (dans certaines de ses références théoriques et par le recours à l’interprétation et à la mise en représentation des affects), d’autres de la psychologie humaniste-existentielle (jeux de rôle, mobilisation du corps, art-thérapie, une certaine manière de travailler avec le transfert…). D’autres sont plus spécifiques de l’approche transpersonnelle avec la mobilisation des états modifiés de conscience (hypnose, respiration holotropique, visualisations guidées, pratiques chamaniques) et des pratiques de méditation.

 

 

 

Formations à des outils d’EMC (Etats modifiés de conscience) qui servent la pratique transpersonnelle 

 

Respiration transpersonnelle : Cette formation théorique et technique approfondie, soutenue par Stan Grof, est basée essentiellement sur la pratique et la maîtrise de la Respiration Transpersonnelle.

 

Ce module est animé par deux formateurs et thérapeutes : Bernadette Blin et Jean Frédéric Motchane en région parisienne, Brigitte Chavas et Bruno de Raemy dans l’Ain. Quelques intervenants extérieurs y participent également.

 

 

 

Hypnose ericksonnienne avec Nicolas Dumont,  Psychologue clinicien, psychothérapeute transpersonnel, hypnothérapeute éricksonnien

 

« L’hypnose, c’est une relation pleine de vie qui a lieu dans une personne et qui est suscitée par la chaleur d’une autre personne. » Milton Erickson

 

 

 

Pratiques chamaniques dans l’accompagnement transpersonnel : Un module a été proposé en 2018 par Marie Dominique Linder et un cursus plus complet est à l’étude.

 

 

 

La plupart de ces formations sont données depuis 2004, la respiration transpersonnelle depuis 1995.

 

 

 

Des intervenants de renommée internationale : Richard Moss, Stanislas Grof, Jean-Yves Leloup, Vladimir Maïkov, Ingo Jahrsetz, Jure Biechonski, Robert Dilts…

 

Des formateurs d’expérience et de qualité : Bernadette Blin, Brigitte Chavas, Jean-Marie Delacroix, Alain Delourme, Nicolas Dumont, Sabine Martin, Jean-Frédéric Motchane, Carole Sédillot…

 

CesHum 95210 Saint Gratien

 

Tél : 33(1) 85 11 05 80

 

Mail : accueil@ceshum.net

 

Sitr web: http://ceshum.net

 

 

 

 

Inscrivez-vous dès maintenant

En vous inscrivant rapidement, vous bénéficiez de tarifs préférentiels…