Congrès Eurotas 2019

 

Thème du congrès

ETRE HUMAIN, DANS UN MONDE EN TRANSITION

Etre, humain, monde, transition, autant de mots qui nous touchent ; dans ce que nous sommes, dans ce moment d’une transition devenue très concrète pour la planète qui nous accueille ; dans le monde actuel essentiellement bâti sur des valeurs patriarcales et économiques, et dans celui qui vient, mêlant nous dit-on catastrophes et homme augmenté.

Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, l’homme représente le plus grave danger pour sa survie. Il est devenu son propre ennemi, identifié qu’il est à son ego dont la vision étroite n’envisage ni le partage, ni le respect de la planète.  Certains ne peuvent pas vivre dignement – ou meurent de faim et d’absence de soins – alors que d’autres s’enrichissent de façon névrotique et addictive. A de multiples niveaux, notre monde est en total déséquilibre. Réchauffement climatique, surexploitation des ressources naturelles, injustice sociale, disparition de la biodiversité sont les conséquences de notre civilisation et maintenant nous menacent. Nous sommes tous, dans cette aventure, dépendants les uns des autres.

Une vague de prises de conscience traverse nos sociétés, mais les changements tardent à venir. Les politiques et l’essentiel de la population ne suivent pas, semblant croire que de petits aménagements suffiront à juguler la situation, sans trop perdre du confort acquis à l’ère industrielle. Cette grande crise humanitaire et planétaire vient pourtant interroger nos pays riches sur notre capacité à perdre : du confort, des biens, des habitudes… Elle questionne notre positionnement en tant qu’être humain vis-à-vis de  la vie, de la nature, des autres et ainsi toute notre manière de vivre notre « humanitude ».

  • Etre humain, est-ce une affaire individuelle ou collective ?
  • Quelle est notre relation à la nature que nous avons tant exploitée et asservie ? Pouvons-nous nous penser indépendamment de notre « mère » nourricière ?
  • Que penser du concept de « transhumanisme », quelle définition en retenir ou formuler, et dans quelle intention ?
  • Ne s’agit-il pas plutôt de retrouver nos racines, notre raison et notre cœur ?
  • Quel équilibre, quelle écologie humaine, sans respect du collectif et sans reconnaissance de notre origine ?
  • Que nous enseigne cette phase de turbulence sur la terre et sur nous ?  Comment la traverser ?
  • Et comment accompagner les individus et les communautés dans ce passage ?

Depuis ses débuts, le mouvement transpersonnel, dans sa vision globale et spirituelle de l’être et de la vie, explore ces questions, rejoignant ainsi des voies artistiques, philosophiques, spirituelles, chamaniques, et trouvant aujourd’hui écho chez certains scientifiques.

Le CesHum (France) et Approches Transpersonnelles (Belgique) vous convient au Congrès annuel d’Eurotas (Association Européenne du Transpersonnel) du 25 au 29 septembre 2019 pour développer ensemble tous ces thèmes. Ce congrès se déclinera au sein de conférences, tables rondes et ateliers expérientiels, animés par des professionnels venus de multiples horizons géographiques et disciplinaires. Vous pourrez durant ces cinq jours découvrir, questionner, rencontrer, expérimenter, témoigner et envisager l’avenir.

Car ce congrès se veut également un acteur de l’inévitable transformation qui s’annonce. Nous vous invitons ainsi à un partage résolument concret. Le moment des échanges est nécessaire et nous éclaire, mais il est temps que le mouvement transpersonnel, EUROTAS et ses partenaires s’engagent dans des actions concrètes et en concertation avec les mouvements citoyens qui œuvrent à la transition vers un monde où tous les êtres vivants puissent vivre dignement 
…dans un monde où respect et amour deviennent les valeurs clés. 


 

 

 

 

 

 

 

L’un des pères du transpersonnel, Carl Gustav Jung, soulignait que la vie intérieure n’a de sens que si elle se manifeste dans le champ social, à travers nos actions et notre inscription dans le collectif. Nous pouvons donc méditer régulièrement pendant des années, multiplier les formations ou stages de développement personnel, ou encore suivre un maître spirituel; si nous ne rendons pas au monde ce que l’incarnation nous enseigne, si nous ne partageons pas avec nos compagnons de route nos talents pour co créer une société aimante, alors nous ne pouvons prétendre vivre le transpersonnel.

Lennon a chanté ” Tu pourrais dire que je suis un rêveur, mais je ne suis pas le seul ; j’espère qu’un jour tu nous rejoindras, et le monde sera uni”. Cette utopie, Eurotas 2019 vous propose de la réaliser en puisant dans ses conférences et ateliers l’inspiration, puis de partager avec d’autres congressistes vos idées, vos envies, dans un espace animé par un facilitateur expérimenté. À l’issue du congrès, nous vous donnerons la parole pour présenter les projets ayant émergé et inviter ceux qui le souhaitent à vous rejoindre !

Inscrivez-vous dès maintenant

En vous inscrivant rapidement, vous bénéficiez de tarifs préférentiels…